Reporterres autour de la terre

(à venir)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédits photos:
Jérémie Logeay,
Henri-Paul Coulon,
J-L Esposito,
Philippe Cibille,
Luc Laumet

 

 

 

 

 

 

 
 
 

Livre
Format 21 x 21 cm

72 pages couleur: 20 €

Edition bilingue anglais


En vente aux éditions

Artfolage

artfolage@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

carton expo paris.jpg

Actuellement

PARIS Galerie terres d'Aligre

 

 

 

Mali & Sénégal
 

Résidence d'artiste au Sénégal de janvier à avril 2009

Toubab Dialow est un village de pécheur sur la petite côte entre Dakar (45 km) et Mbour. « La colline des blancs », Gérard Chenet, poète, dramaturge et sculpteur fut un des premiers à investir ce lieu dans les années 70. Il crée l'espace Sobo Badé.

Un lieu d'hébergement, d'arts et de culture.

Gérard Chenet et Sylvaine Roux accueillent des artistes en résidences envoyés par l'Unesco en musique, danse, théâtre et arts plastiques.
L'espace comprend plusieurs ateliers de création, un théâtre, une compagnie de danse à demeure. Lieu d'échanges et de tremplin pour beaucoup d' artistes de toutes nationalités.

 

Gérard m'a invité à travailler en résidence d'artiste de janvier à avril 2009 et j'ai pu investir l'atelier de céramique.

Au cours de cette résidence, j'ai organisé un stage de sculptures grandes dimensions en grillage, béton coloré et résine avec : Mamadou Diouf, responsable de l'atelier terre, Oumar Fofana, Alpha Diallo, Cissé et ma fille Charlaine Valprémit.

Une exposition a eu lieu à la fin de la résidence.

Je suis revenue plusieurs années de suite dans ce lieu magique avec des stagiaires venus de France.

Nous avons travaillé avec une potière de Rufisque.

Les années suivantes, j'ai rencontrè, en Casamance, Awa Seyni Camara et Mama Thiam, deux femmes sculpteures-céramistes avec qui l'échange a été très riche.

 

J'ai également travaillé avec les potières du village d'Edioungou en Casamance.

Voir reportages

 

La sculpture: "La Toguna" fut réalisée à la suite d'un voyage en pays Dogon, au Mali, en 2005


 

 

 

 

Rêve d'exil

Janvier 2009. Toubab Dialow – Sénégal

RECIT D'UN CLANDESTIN

 

« - Comment t'as fais pour savoir ? T'y étais ? Parce que moi, je peux te dire, j'y étais dans la pirogue . J'ai été en Espagne. Et là, c'est un arrêt. On était dans des camions comme çà et on pouvait pas sortir à cause des policiers. Et l'arabe là, il fait le thé et jamais il nous en propose. »

 

Soury s'interrompt car un groupe de visiteurs entre dans l'atelier.

Je suis sculpteure, en résidence d'artiste à Sobo Bade... Lire la suite

Tortue porteuse de la mémoire de l’origine du monde

 

Les tortues existent depuis plus de 200  millions
d’années. L’homme est apparu sur terre il y a environ
3 millions d’années. Aussi, la tortue, témoin réservé
et silencieux des âges obscurs dans sa carapace
protectrice, a-t-elle assisté à l’origine du monde et,
plus tard, de l’humanité. Au cours du chemin, elle
rencontra le cœlacanthe puis observa l’évolution
du singe à l’homme. L’abri de sa carapace servit
de caverne aux premiers hommes. Elle fut cette
île de terre émergée qui permit aux hommes
venus d’Afrique le passage d’un continent à l’autre.
Longues marches sur une carapace devenue terre
et roches stables pour permettre les pérégrinations
humaine, végétale et animale. Dans le fond de
l’habitacle de sa carapace, le passage est obstrué
par des barreaux. De vagues silhouettes humaines
tombent en poussière. La poussière de l’oubli des
sans-noms et des sans-mémoire, de tous ceux qui
ont traversé l’océan contre leur gré.

Cliquez pour agrandir l'image dans un diaporama

Click to have full-sized image in a diaporama

 

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now