Détail femme et enfant marionnette - taille humaine - carton

Mon œuvre est principalement modelée en terre et cuite ensuite à haute-température. C'est une sculpture narrative qui donne la part belle à la figuration humaine.

J'utilise aussi d'autres matériaux, carton, papier, coton...


La rencontre avec l'autre dans son humanité est au centre des mes interrogations et de ma création.
Je travaille le corps, la justesse des attitudes, le mouvement.

 

J'aime voyager sur terre et travailler la terre. J'ai eu cette opportunité lors de résidences d'artistes en Grèce et au Sénégal et d'autres voyages : En Australie, Mali, Égypte qui m'ont permis de partager la vie de communautés humaines autour du travail de la terre et de la sculpture.

 

Certaines œuvres sont grandeur nature comme les personnages assis de la série : « Les lieux de déserts de l'âme », ci-dessous.
C'est un moment d'attente, de pause, d'abandon au cours du voyage (voyage dans la vie ou répétition morose d'un trajet quotidien). Les corps sont relâchés, l'esprit absent. On y ressent aussi de la solitude : les gens sont isolés malgré leur promiscuité physique. Elle parle de notre temps social, des temps dit « morts » qui font aussi partis de notre quotidien et nous ressourcent peut être.


Les « regardeurs » presque toujours, entrent dans la sculpture pour une photographie. Le siège libre les y invite.
D'autres sculptures foisonnent de personnages : « Le repos des faucheurs », « scène de rue au Sénégal »…

 

Sculpture "les leiux de désert de l'âme. L'attente

Galeries de sculptures